Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent

l'ABC du crédit
lun, 08/04/2019

Puis-je rembourser mon crédit anticipativement ? Restez zen, voici toutes les réponses.

Quel que soit l’avancement du remboursement de votre crédit, vous pouvez le solder anticipativement et à tout moment. Mais comment faire ? Suivez le guide...

 

Une rentrée d’argent supplémentaire ? Une augmentation de salaire ? Les raisons qui peuvent vous aider à solder en avance votre crédit sont nombreuses. Les démarches pour y parvenir peuvent vous paraître complexes, c’est pourquoi voici quelques éclaircissements qui pourront vous aider.

 

  • Quelles sont les règles pour rembourser un crédit anticipativement ?

Il est toujours possible de rembourser un crédit anticipativement dans sa totalité et ce, à tout moment. Si vous souhaitez ne rembourser qu’une partie du montant, c’est également possible. Généralement, vous devez faire votre demande par courrier recommandé à l’attention de l’organisme prêteur.

 

  • Combien coûte le remboursement anticipatif d’un crédit ?

Rembourser un crédit avant la fin de son solde peut éventuellement entraîner des indemnités, appelées plus communément frais de remploi, que vous devrez payer.

La loi est différente si votre contrat a été conclu avant ou après 2010.

Pour un contrat conclu avant 2010, c’est le montant emprunté qui déterminera votre indemnité à payer. Si le contrat est inférieur à 7.500 €, l’indemnité ne pourra excéder deux mois du coût total du crédit. S’il est supérieur ou égal à 7.500 €, elle passera à trois mois maximum.

Pour un contrat conclu après 2010, c’est le délai entre le remboursement anticipé et la date de fin du contrat qui déterminera l’indemnité à payer. Avec un délai supérieur à 1 an, l’indemnité ne pourra dépasser 1 % du montant remboursé en capital. Si le délai est inférieur à 1 an, elle s’élèvera alors à maximum 0,5 %.

Ceci s’applique si vous remboursez anticipativement la totalité de votre crédit. Lorsque vous ne remboursez qu’une partie, l’indemnité de remploi est calculée sur le capital que vous soldez.

 

  • Quels documents dois-je obtenir ?

Afin que vous puissiez rembourser votre prêt, l’organisme de crédit doit vous fournir le montant des frais de remploi. En fonction de votre choix de solder totalement ou partiellement ce crédit, le prêteur vous fournira un nouveau tableau d’amortissement et la durée précise du remboursement. Vous serez informé de la nouvelle mensualité due, ainsi que de l’évolution du solde restant.

En cas de remboursement total de votre crédit, vous pouvez demander à l’organisme prêteur le document de clôture de votre crédit, qui vous permet ainsi d’obtenir une preuve écrite. L’organisme prêteur communique l’information de clôture à la Centrale des Crédits aux Particuliers dans les deux jours ouvrables suivant le remboursement total de votre crédit.

 

  • Quels sont les avantages réels à rembourser un crédit anticipativement ?

Lors d’un remboursement total, vous ne devrez plus payer les intérêts sur les mensualités futures, puisque celles-ci n’auront plus lieu d’être.

S’il s’agit d’un remboursement partiel, plusieurs options s’ouvrent à vous. Vous pourrez soit demander à payer la même mensualité et la durée du crédit sera alors diminuée, soit payer une mensualité réduite pour une durée équivalente à la demande de crédit initial. C’est ainsi que vous obtiendrez un nouveau tableau d’amortissement.

 

  • Est-ce que je peux perdre mes avantages fiscaux ?     

Il est important de rappeler qu’en remboursant anticipativement votre crédit, vous allez perdre les avantages fiscaux qui y sont éventuellement liés. Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner avant de prendre votre décision.

 

Conclusion : afin de réaliser un remboursement anticipatif de votre crédit, votre organisme de crédit saura vous accompagner en toute sérénité dans cette démarche. N’hésitez pas à le contacter pour poser toutes vos questions.

 

Pour plus d’articles, de sondages et de vidéos, surfez sur notre blog et inscrivez-vous à notre newsletter !

 

Partagez cet article

Suivez-nous sur