Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent

lun, 04/03/2019

Comment arriver au boulot ?

Tous les moyens sont bons pour arriver au boulot. En ville, vous pouvez rester coincé dans le trafic, ou bien, utiliser un engin à roulettes rapide et pratique !

 

Parmi les nouveaux moyens de déplacement urbains, lequel choisir ? En un clin d’œil, nous vous aidons à vous y retrouver parmi tout ce qui existe sur le marché, et nous vous proposons le prêt Mobilité de Cetelem pour les financer.

Les déplacements urbains peuvent être un cauchemar aux heures de pointe. Que l’on opte pour la voiture ou pour les transports en commun, si le trafic est dense, on se retrouve vite à l’arrêt ! Le vélo permet d’avancer plus rapidement dans la circulation, mais le trajet ne s’y prête pas toujours. C’est ici qu’entrent en jeu les nouveaux moyens de déplacement électriques. Découvrez ces nouveaux véhicules !

 

  • Le segway*

Le gyropode est une plateforme à 2 roues dotée d’un stabilisateur et d’un guidon. Il permet de se déplacer jusqu’à 20 km/h et offre une autonomie de 30 à 40 km.

Le plus connu est celui de la marque Segway* et on les désigne parfois aussi par ce nom. La marque SEGWAY* est une marque déposée appartenant à la société Segway Inc.

À l’origine, les gyropodes ont été conçus pour les professionnels, avec un coût assez important. En France, ils sont par exemple utilisés par les policiers municipaux.

Mais ils sont de plus en plus populaires auprès du grand public. C’est pourquoi sont apparues des versions « mini », aussi appelées hoverboards : ils sont plus légers, mais n’ont pas de guidon, c’est l’inclinaison du corps qui fait avancer l’appareil. Évidemment, cela exige un bon équilibre !

Avantages des gyropodes : ils sont moins encombrants que les vélos et ils n’émettent pas de CO2. Inconvénient : le prix. On trouve déjà des hoverboards autour de 500 €, mais les prix grimpent vite et pour un appareil haut de gamme, comptez 2 000 € ou plus.

 

  • Le vélo électrique

Un vélo électrique ne vous dispense pas de pédaler, mais il vous offre une assistance lorsque vous en avez besoin, par exemple pour monter une côte. Certains modèles combinent également le moteur avec un freinage électrique, ce qui permet de raccourcir les distances pour s’arrêter.

Le vélo électrique vous permet d’augmenter votre vitesse de déplacement à pédalage équivalent, ce qui veut dire que vous pouvez parcourir des distances plus longues sans faire plus d’efforts. Vous arrivez ainsi plus « frais » à votre destination, ce qui est idéal si vous utilisez votre vélo pour aller travailler, par exemple.

Attention, si votre vélo électrique vous permet de dépasser les 25 km/h, il est légalement considéré comme un cyclomoteur. Vous devrez disposer d’un certificat de conformité, d’une assurance Responsabilité civile, ainsi que d’un permis de conduire de type AM si vous êtes né après le 14/02/1961. Le port du casque est également obligatoire.

En fonction du modèle, le vélo électrique vous coûtera entre 1 000 et 3 000 €, montant qui peut être financé par un prêt vélo. Les batteries doivent être remplacées tous le 4 ans en moyenne, c’est un coût à prévoir.

Bon à savoir : si vous vous rendez au travail avec un vélo électrique, vous avez droit à une indemnité kilométrique ! Parlez-en avec votre employeur.

 

  • La trottinette électrique

C’est le moyen de déplacement électrique le moins coûteux, avec des modèles disponibles dès 100 € ! La trottinette pèse entre 7 et 18 kg et offre une vitesse de pointe entre 24 et 40 km/h. Cependant, tout comme le vélo, au-dessus de 25 km/h, elle sera considérée comme un cyclomoteur, avec toutes les contraintes qui y sont liées.

Charger la batterie prend entre 2 et 12 heures et vous disposerez de 20 à 40 km d’autonomie, en fonction de votre poids et du profil de votre trajet (montées, etc.).

C’est donc naturellement que la trottinette électrique est de plus en plus populaire.

 

Chez Cetelem, nous accompagnons nos clients dans leurs projets classiques et écologiques. Nous savons que l’achat d’un moyen de transport d’un nouveau genre peut peser sur le budget. C’est pourquoi nous avons développé le prêt Mobilité, entièrement dédié au financement des nouveaux moyens de transport, électriques ou non. Cetelem propose le taux attractif de 2,99 %, ce qui vous permet de profiter de conditions avantageuses pour financer votre achat.

Pour plus de détails sur le prêt Mobilité ou pour une simulation, cliquez ici.

 

Pour plus d’articles, de sondages et de vidéos, surfez sur notre blog et inscrivez-vous à notre newsletter !

 

(*) Exemple représentatif: Prêt à tempérament pour un vélo de 2.100 €, TAEG de 2,99 % (Taux Annuel Effectif Global) (taux débiteur annuel fixe: 2,94 %), mensualité de 90,21 € en 24 mois. Montant total dû : 2.165,04 €.

Partagez cet article

Suivez-nous sur